OLI PARK

DISPOSITIF DE CREATION PARTICIPATIVE TRANSMISSIBLE POUR ET AVEC DES ADOLESCENT.E.S


Création février 2022


Dans un skate park…

Dans un skate park, une dizaine adolescents et adolescentes se sont retrouvés. Ils et elles ont saisi leur planche mais pas que. Ils ont de 12 à 17 ans, sont initiés aux pratiques urbaines (skate/ danses urbaines/ vélo/ parcours). Ils organisent une communauté, préparent des rituels, se lancent des défis. Ils mettent en partage du savoir, ils s’observent et nous oublient. Leur Skate Park devient, un instant, un plateau de cinéma, une scène de théâtre, un podium antique sur lequel, grâce à leurs “rides”, ils et elles tissent la toile de fond d’une jeune humanité en devenir.

L’incandescence des corps.
Dans le prolongement du dispositif Mauvais Sucre, au regard de cette expérience du tragique porté et incarné par des enfants de 5 à 7 ans, Gilles Baron poursuit ses recherches sur l’incandescence des corps au sein des communautés rassemblées.
Après les jeunes enfants place aux jeunes adolescent.te.s.

C’est dans un Skate Park, cette fois, que je souhaite rassembler de jeunes adolescent.te.s ayant une pratique régulière du skate et des cultures urbaines. Nous expérimenterons ensemble, mettrons en partage, en corps, en mots et en musique, ce que représentent pour eux ce lieu et ces pratiques urbaines dans leur construction de jeunes adolescent.e.s.

Je souhaite avec Adrien Cornaggia auteur et dramaturge, chorégraphier et mettre en scène cette esthétique urbaine si riche. Faire de ce lieu de rassemblement, le champ d’expérimentation des toutes premières fois. C’est un lieu à la fois initiatique, un lieu de refuge, de défis, de défaites et de victoires. Faire vibrer l’intériorité ardente des corps qui se construisent à l’abri de nos regards.



PROTOCOLE DE TRAVAIL – CREATION DE LA FORME TRANSMISSIBLE

Gilles Baron va proposer à une dizaine d’adolescent.e.s des ateliers d’expérimentations, de se rassembler autour de leurs pratiques urbaines pour que celles-ci soient mises en forme, en espace, en jeu. Inventer ensemble un protocole d’écriture qui, de part sa structure, puisse transformer une apparente quotidienneté en représentation. D’un chaos glisser vers une forme spectaculaire pluridisciplinaire où les pratiques urbaines, le théâtre, les arts visuel, l’architecture et la chorégraphie portent, convergent vers un seul et même désir, éprouver la liberté …

Ces ateliers d’expérimentation, à la fois chorégraphique et théâtrale seront menés pour partie en collaboration avec Adrien Cornaggia, auteur et dramaturge. Ils s’articuleront autour de deux axes. Dans un premiers temps Adrien proposera des ateliers d’écritures, il récoltera des témoignages, proposera des micros-fictions, soumettra des questions. La somme de ces écrits, cette mise en partage constituera la trame de fond du récit final. Gilles Baron s’attachera à développer un grand motif chorégraphique imaginé comme un plan séquence de cinéma. Nous y retrouverons entre autres des intentions théâtrales, des structures et des mouvements chorégraphiques, des combinaisons de trajectoires et bien d’autres choses.

Aux sorties des ateliers d’expérimentations, Gilles Baron sera en capacité à dessiner un canevas dramaturgique, chorégraphique et scénographique. Ces différents temps d’ateliers sont indispensables pour in fine établir un protocole de création. Le protocole élaboré sera transmissible et ré-interprété par d’autres groupes d’amateur.e.s. L’objectif étant de monter un spectacle pour adolescents fait par des adolescents. Le travail liminaire sera, dès lors qu’un établissement culturel souhaite porter le projet, de trouver ce groupe de jeunes volontaires pour réinvestir le protocole. Trouver des temps d’immersion et de résidence avec le porteur de projet (le chorégraphe) accompagné par les jeunes nouveaux interprètes et offrir les meilleures conditions de présentations du spectacle. 

La diffusion du travail peut se présenter en version intérieure avec installation de modules de skate (plateau, nef, tiers-lieux…) ou en version extérieure dans un skate park.


EQUIPE & DISTRIBUTION (en cours)

Chorégraphe, auteur et scénographe | Gilles Baron
Auteur, dramaturge | Adrien Cornaggia
Artistes circassiens |en cours (élèves de la formation de l’école de cirque de Bordeaux)
Composition musicale | en cours
Scénographe, Vidéaste, photographe |Ory Minie
Création costume | Marion Guérin
Régisseur général, création lumières| Florent Blanchon
Production, diffusion | Emmanuelle Paoletti


Coproductions
Production Association Origami
Coproductions – Manufacture CDCN / Bordeaux (33) – Espaces Pluriels scène conventionnée d’intérêt nationale / Pau (64) – Iddac, agence culturelle du département de la Gironde (33) – OARA / Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine – Agence culturelle départementale de Dordogne-Périgord (24).
Avec le soutien financier de Bordeaux Métropole
Soutiens en cours : Le Créac, Bègles (33)


lien video 1ere session Oli Park / février 2021